L’halitose ou "mauvaise haleine"


Description de l’halitose  ?

L’halitose, ou "mauvaise haleine", est le fait d’avoir une haleineL’haleine est l’air qui est chassé des poumons d’un sujet au moment de l’expiration, et qui s’exhale par la bouche. dont l’odeur est considérée comme mauvaise.

Cette nuisance très fréquente atteint environ 50% de la population adulte du monde occidental.




Les causes de l’halitose  ?

La première cause d’halitose reste un problème d’hygiène bucco-dentaire : la prolifération bactérienne sur des restes alimentaires entraîne la formation de composés volatils malodorants, comme les amines ou des molécules sulfurées. Hormis l’hygiène générale, l’usage particulier d’une brosse à langue s’avère alors d’une aide utile, des dépots pouvant se former également sur celle-ci.

Les inflammations des gencives (gingivites), les problèmes dentaires ou des racines peuvent également provoquer une haleine fétide.

La mauvaise haleine du matin est un phénomène courant et semble plus fréquente chez les personnes ayant des problèmes d’obstruction nasale dues aux développements des germes dans les secrétions.

On distingue aussi les haleines caractéristiques, mais pas forcément fétides, après absorption de certains aliments : ail, oignons, épices, alcool, tabac... Certains médicaments peuvent également modifier l’odeur de l’haleine.

Les troubles digestifs, tels que les reflux gastro-oesophagien, l’acidité,... peuvent être des causes favorisant une mauvaise haleine.

La macération de caseum(=le caséum est un terme issu du latin signifiant fromage. Il consiste en une consistance anormale des tissus, pâteuse, de coloration blanchâtre ou jaune, parfois grisâtre, semblable à du fromage, qui est habituellement retrouvée dans les lésions dues à la tuberculose. Cette substance apparaît quand l’organisme procède à la nécrose localisée des tissus. Le caséum se loge dans les amygdales poreuses) dans une amygdale cryptique est une cause d’halitose rebelle trop souvent oubliée, alors qu’elle est une des plus faciles à résoudre : l’ORL ouvre les cryptes et les nettoie.




Les traitements de l’halitose  ?

Parlez-en à votre dentiste, différents traitements existent, mais voici quelques conseils pour avoir une haleine fraîche :

Un brossage efficace des dents au coucher diminuera le nombre de bactéries Un brossage de toute la bouche, c’est à dire des dents mais aussi du palais, des joues, de la langue, est indispensable. Afin d’éliminer les aliments entre les dents, pensez aux brossettes et au fil dentaire qui permettent d’atteindre des endroits que la brosse à dents classique ne peut pas. Pour réduire l’assèchement de la bouche qui favorise la prolifération bactérienne lors de la nuit, pensez à bien vous hydrater avant le coucher. Un bain de bouche avec une solution buccale permet aussi le développement de bactéries